Yoo Ji-tae passe derrière la caméra avec classe

Derrière le titre étrange Mai Ratima (que je veux toujours appeler « My Retina »…), qui sort cette semaine, se cache un premier film plus qu’étonnant. C’est même un jalon dans une histoire naissante du cinéma coréen et son rapport avec les étrangers vivant sur son sol. Le film fera parler de lui parce que … Lire la suite

  • So few words (Archive)

  • As time goes by

    octobre 2017
    L M M J V S D
    « Sep    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • 반찬